Au cours de son séjour en Angleterre, le prince Harry est entré en conflit avec son frère aîné, mais cette fois-ci ce n’est pas pour des broutilles. Pour cause, le nouveau numéro de Vogue où on peut retrouver Meghan Markle. Un geste de plus qui porte atteinte à la monarchie selon le futur souverain d’Angleterre !

Quand Harry défend sa femme devant sa famille !

Meghan Markle se trouve toujours au centre des tensions vivifiantes qui embrasent Buckingham Palace au cours de ces derniers mois. Après leur déménagement à Los Angeles et sa participation dans la vie politique américaine alors qu’elle appartient à l’une des familles royales la plus puissante au monde, elle a encore une fois fait parler d’elle.

En effet, la femme du prince Harry avait participé à un numéro spécial de Vogue « Forces for change ». Un numéro qui met en avant le profil de différentes femmes de caractères, et dans lequel Meghan Markel avait participé activement. Sauf que la famille royale ne voit pas les choses de la même façon !

En rappelant à Harry cette énième bourde médiatique que sa femme avait commise, William avait essuyé la colère de son frère comme l’explique Robert Lacey dans son ouvrage Battle of Brothers. Certes, le papa d’Archie avait cette tendance à piquer une colère, mais l’expert en royauté affirmé que cette fois-ci, le bouchon est allé plus loin, fracturant la relation entre les deux frères.

Pour une histoire de photo de couverture ?

Suite à cette dispute entre lui et son frère, Harry avait décidé de ne pas retrouver l’ensemble de la famille royale pour les vacances à Balmoral, un lieu que son grand-père affectionne particulièrement. Il est donc certain que les Sussex ne seront pas au rendez-vous lors de ces retrouvailles familiales. Une manière pour lui de boycotter William et Kate Middleton.

Selon les observateurs, ce qui aurait conduit William a critiqué la participation de Meghan à ce projet de Vogue c’est tout simplement parce qu’elle n’a pas fait la couverture du magazine, contrairement à sa mère et sa femme. Cependant, la maman d’Archie avait carte blanche dans le choix des femmes qui lui inspirent et qui méritaient de faire cette couverture. Une idéologie qui ne passe pas chez certaines personnes !