Voilà que Jean-Luc Reichmann a encore buté avec une question polémique, sortant Valérie Bègue de son silence. L’ancienne Miss France a en effet fait appel au bon sens de tout le monde concernant les stéréotypes lâchés sur les médias et les réseaux sociaux. De quoi interpeller plus d’un !

La polémique sur les Réunionnais !

C’était Mardi que Valérie Bègue a décidé de parler de cette situation qui la met hors d’elle, notamment suite à une question dans Les 12 coups de midi. « Je ne vais pas polémiquer davantage sur cette histoire. Les stéréotypes ont le don de m’exaspérer. La maladresse de cette question et la justification un peu simpliste ont choqué beaucoup d’entre nous, Réunionnais. »

Elle a ensuite poursuivit par cette phrase : « Évidemment, je n’accuse de racisme ni la chaîne, ni son animateur. J’en appelle juste à leur vigilance pour essayer d’éviter à l’avenir de véhiculer ce genre de cliché. »

Pour rappel, cette question se portait sur la façon de reconnaître un Réunionnais, et parmi les réponses proposées, on peut citer « Leur ongle très long » ou encore « Leur onzième doigt ». Hors d’elle, l’ancienne Miss France a pointé un doigt d’honneur à la production avec comme légende « Il est long cet ongle ? »

Lorsque l’affaire va beaucoup plus loin

Après ces stéréotypes jugés inappropriés, des voix se sont levées pour faire entendre la bourde que TF1 avait commise. Parmi elles, il faut noter l’Union des Etudiants Réunionnais de l’Hexagone comme l’indique Purepeople. Cette a donc décidé de saisir le CSA ou Conseil supérieur de l’audiovisuel après cette « gaffe » qui est également jugée telle une offense à toute un peuple.

« Dans cette triste affaire, nous avons manifestement assisté à une sordide scène de racisme, diffusée à une heure de grande écoute, impliquant un public très large’ A travers la question ‘à quoi reconnaît-on un Réunionnais ?’, les Réunionnais sont essentialisés » affirma la mère de famille !