Ce mardi 20 octobre, Nagui n’a pas manqué de faire une blague de mauvais goût au cours de son émission. Certes, il a montré qu’il pète la forme sauf que pour le principal intéressé, cette blague de travers n’aurait pas passé. Découvrez exactement ce que l’animateur chouchou du PAF a osé dire à l’un des plus grands artistes Français du moment !

Un retour après quelques jours d’absence

Comme à l’accoutumé, Nagui avait donné rendez-vous à ses fidèles téléspectateurs dans l’émission « Tout le monde veut prendre sa place » après avoir fait l’inquiétude de ses nombreux fans. En effet, la semaine dernière était absent de l’émission « La Bande originale » diffusée sur France Inter, ce qui a suscité de vives réactions de la part des internautes. Heureusement, ce n’était qu’un mauvais rhume très vite oublié et le voilà de retour à la tête de l’émission « Tout le monde veut prendre sa place ». De quoi apaiser les esprits surtout auprès des adeptes des émissions qu’il anime ainsi que ses blagues parfois farfelues !

Une ambiance qui n’a pas dérogée à la règle !

L’émission se déroulait parfaitement jusqu’au moment où il fallait départager les participants. La question fatidique était donc : « qui avait décidé de faire croire à ses fans qu’il avait coupé ses cheveux longs pour un poisson d’avril en 2017 ? ». Si certains des challengers avaient répondu Francis Lalanne, Nagui n’a pas manqué de faire son réplique : « Ah bah non ! Pour faire un poisson d’avril, il faut avoir de l’humour… », il était à deux doigts de faire suffoquer de rire le public ainsi que Pierre le tenant du titre.

Pas de chance pour Francis Lalanne, il manque cruellement de sens de l’humour selon Nagui ! Le présentateur n’a pas oublié d’ajouter le « Ça, c’est fait » et malgré qu’il ait misé sur la discrétion, le mal était déjà fait ! Pour ce qui est de la réponse, le chanteur en question était Julien Doré, cet artiste très connu de la toile pour ses expressions directes, franches avec une pointe d’humour à l’intention des haters, contrairement à ce que les challengers ont pensé !