Dans les colonnes du Canard Enchaîné de ce mercredi, Tiphaine Auzière, la fille de la première dame serait en relation avec des personnes au passé sulfureuse. La polémique avait débuté lorsque l’hebdo avait mis au grand jour que la belle fille d’Emmanuel Macron avait ouvert un lycée avec un ancien directeur de prépa dont la réputation laisse à désirer. Découvrez la suite dans ce qui suit !

Une bourde qui peut fragiliser l’image de son beau-père !

Après avoir défendu l’indéfendable aux yeux des citoyens, Tiphaine Auzière a encore fait parler d’elle une nouvelle fois. Si elle se trouve dans la ligne de mire des détracteurs de son président de beau-père ce n’est pas parce qu’elle avait loué les mesures prises relatives au couvre-feu depuis quelques jours déjà mais plutôt à causes de ses fréquentations louches. Selon le Canard Enchaîné, la fille de Brigitte Macron aurait ouvert un lycée baptisé « Autrement » en septembre dernier. Cela n’est pas un mal en soi, sauf lorsque le partenaire qu’elle a choisi est connu pour ses méthodes peu conventionnelles ! Ce dernier n’est autre que Cristophe Cadet un ancien directeur de prépa dans l’Institution catholique Saint-Jean de Douai de 1988 à 2011 avec un passé chargé.

Un directeur limogé pour une nouvelle école ?

Si Cristophe Cadet avait quitté son ancien poste c’est tout simplement parce qu’il avait été renvoyé, notamment à cause des différentes méthodes qu’il a appliqué dans la gestion de la finance de l’établissement. Le journal avait donc mis la main sur une lettre expliquant le motif de son limogeage, qui était « d’avoir rémunéré un enseignant avec un budget qui n’était pas prévu pour cela, et d’avoir engagé 22 000 euros de dépenses sans l’autorisation du chef d’établissement ». Vienne s’ajouter à cela les plaintes des parents d’élèves qui ont affirmé que « M. Cadet avait mis en place un système dans lequel 19 élèves suivaient des cours de seconde année mais étaient inscrits officiellement en première année ». De grosses taches qui peuvent ternir tout un CV !

Alors, tout le monde se demande comment Tiphaine Auzière aurait été tombé dans le panneau alors qu’elle est une avocate au futur prometteur ? Seulement, l’idée d’ouvrir cet établissement ne venait pas d’elle mais de Thibaut Guilluy. La belle-fille d’Emmanuel Macron n’a découvert le subterfuge que durant le confinement. Sauf que l’histoire ne se limitait pas uniquement à Cristophe Cadet, une autre personnalité peu fréquentable est également entrée dans l’aventure. Il s’agit de Pascal Gauchon, un ancien directeur de Prépasup qui n’est autre qu’un partisan du Parti des forces nouvelles, une mouvance d’extrême droite, née d’une scission avec le Front national de Jean-Marie Le PenJean-Marie Le Pen. De quoi arrêter net le projet en cours !