Le bras de fer entre Netflix et la famille royale britannique ne cesse de s’empirer au cours de ces derniers jours avec la sortie de la quatrième saison de la série The Crown. Si cette série arrive à susciter l’intérêt du public, la monarchie voit cela d’un autre oeil, et pas du bon ! Face à de telle animosité, le gouvernement de Boris Johnson a du s’en mêler pour résoudre la situation.

Des histoires qui maquillent la réalité

Dans la saison 4, les scènes qui vont bien au-delà de la réalité s’insurgent dans la série The Crown. Netflix a en effet multiplé les mensonges pour attirer l’attention sur leur plateforme de streaming en usant de la notoriété de la famille royale. C’est ce que le clan d’Elizabeth II affirme par dessus tout ! Face à cela, le gouvernement britannique était obligé d’intervenir pour attiser la tension entre les deux. Durant une interview qu’il avait donné au Mail on Sunday, la plateforme de streaming Netflix devrait avertir les téléspectateurs à chaque nouvel épisode que ce n’est que fiction et non des faits réels. « Sans cela, je crains qu’une génération de téléspectateurs qui n’a pas vécu ces événements ne prenne la fiction pour des faits. » avait-il ajouté.

De nouvelles saisons en vue ?

Alors que la saison 4 bat encore son plein, il faut croire que le numéro un du streaming légal pense déjà à deux autres saisons, notamment la saison 5 et la saison 6. Si la saison 4 s’est attardé sur la vie du prince et de la princesse de Galles, les deux saisons qui vont suivre parleront davantage de leurs fils William et Harry. Un spoil que Harper’s Bazaar Omid Scobie avait dévoilé au cours son podcast Heirpod ce vendredi 27 novembre. Cela attisera encore davantage cette tension vivace entre Netflix et la famille royale britannique tout simplement parce que la chaîne aura de nombreuses histoires à se mettre sous la dent et à revisiter à leur sauce avec les deux princes !