Après le fiasco engendré par le remplacement de Patrick Poivre d’Arvor, est-ce que TF1 ne commettra pas la même erreur avec Jean-Pierre Pernaut d’ici deux mois ? Cette question, beaucoup de téléspectateurs se la posent, d’autant plus que le journaliste a fait partie de leur quotidien depuis plus de trente ans. La chaîne reste également sur le qui-vive d’ici l’année prochaine !

Jean-Pierre Pernaut à la retraite mais toujours dans les coulisses !

Lors de l’annonce de son départ à la retraite, Jean-Pierre Pernaut avait créé de vives tensions sur les réseaux sociaux, mais aussi au sein de TF1. Cependant, même si le journaliste ne présentera plus le 13 heures comme il l’avait fait au bout de ses 33 dernières années, il sera toujours présent dans les coulisses de la chaîne. Pour ce qui concerne son remplaçant, la chaîne a décidé d’octroyer cette place à Marie-Sophie Lacarrau, une journaliste qui n’a plus rien à prouver étant donné qu’elle avait déjà été présentatrice du journal télévisé sur France 2.

La principale concernée avait même posté sur les réseaux sociaux sa joie de faire partie de la grande famille. « C’est un immense honneur et une grande fierté de rejoindre la rédaction de TF1 et de succéder à Jean-Pierre Pernaut. (…) J’ai hâte de me mettre au travail avec l’équipe du 13h ». Un enthousiasme qui a permis à la journaliste de 44 ans de faire ses preuves !

Une histoire qui risque de se répéter ?

Si certains restent septiques c’est tout simplement que TF1 avait vécu la même situation quelques années auparavant avec le départ de Patrick Poivre d’Arvor. C’était en 2008 que le journaliste avait décidé de céder sa place à Laurence Ferrari, sauf que cette dernière n’avait pas réussi à faire oublier celui qu’elle avait précédé. Au bout de quatre ans de journal télévisé, la journaliste avait décidé de tourner également la page. Pour expliquer cette décision, elle s’est confié au Parisien : « Cela fait quatre ans que je me bagarre pour porter ce journal. C’est la fin d’un cycle. J’ai une envie profonde de renouveau J’ai envie d’une émission plus libre, moins codifiée, où l’on ne me demandera pas de rentrer dans un moule. ».

Il faut donc croire que le remplacement de Patrick Poivre d’Arvor s’est soldé par un échec tout simplement parce les audiences ont largement chutés. Selon les chiffres, « le 20 h a perdu deux millions de téléspectateurs, passant de huit à six millions, notamment au profit de France 2 et M6 » une situation catastrophique pour l’une des plus grandes chaînes françaises suivies partout en Europe ! De quoi se poser des questions sur cette nomination de Marie-Sophie Lacarau à la tête du 13 heures.