Jalil Lespert et Laeticia Hallyday sont sur leur petit nuage d’amoureux jusqu’à l’exhumation de cette vieille interview que Sonia Rolland avait donné. En effet, l’ancienne Miss France n’hésite pas à dépeindre la nature de son ex-compagnon et père de sa fille dans des propos qui font froid dans le dos. Une situation qui a certainement échappé à Laeticia Hallyday avant de tomber sous le charme de l’acteur réalisateur !

Un véritable coup de foudre

Il faut croire que pour Laeticia Hallyday et Jalil Lespert, le coup de foudre a été au rendez-vous dès le premier regard ! En effet, les langues se délient pour raconter une bribe d’information entre la veuve de Johnny Hallyday et l’ex de Sonia Rolland en disant que le couple c’est certainement formé lors des vacances à Saint-Barth, notamment pour le lancement du coffret posthume de Johnny Hallyday.

Dès lors, la maman de Jade et de Joy a décidé de mettre un terme à sa relation avec Pascal Balland pour se mettre dans les bras du beau brun de 44 ans. Ils se sont affichés sur les réseaux sociaux au cours d’un voyage en Italie où les deux se sont fait tatouer en gage de leur amour. Sauf qu’il pourrait y avoir de l’ombre au tableau dans cette idylle !

Une confidence qui peut tout faire capoter !

C’était dans cette interview que Sonia Rolland avait donné il y a quelques années qu’on peut voir la vraie nature de Jalil Lespert selon son ex-compagne et mère de sa fille. Le magazine Voici et Ici Paris ont rapporté chacun l’histoire au grand jour, mais un autre magazine a présenté une version de l’histoire. Dans les colonnes de Paris Match, l’ancienne Miss France avait avoué que son compagnon manque d’engagement au sein de leur couple.

« J’étais en train de m’éteindre, déçue de me rendre compte à quel point je donnais de mon temps et de mon énergie sans recevoir en retour. Je ne me sentais pas soutenue dans mon couple ni au niveau personnel ni au niveau professionnel » se confia-t-elle. Une situation qui posera bien sûr problème si Laeticia Hallyday aspire à une histoire d’amour romanesque comme elle avait vécu avec son défunt mari !