A 34 ans, Shy’m est prête à devenir maman et elle le sera pour bientôt ! Sauf que pour la jeune femme, concilier grossesse et passion est quasi-impossible comme elle l’avoue auprès de ses fans. Une déclaration qui a fait réagir beaucoup de monde sur Instagram.

Une grossesse qui empêche la danseuse d’exercer

Depuis toujours, la danseuse étoile avait l’habitude de partager sa vie au quotidien dans des stories. Et maintenant qu’elle s’apprête à donner la vie pour la première fois, elle ne rate aucune occasion de partager sa joie avec ses fans. En effet, si la trentenaire avait toujours la fibre maternelle, notamment lors de cette soirée en avril où Michel Cymes l’avait interrogé sur ses désirs de maman.

Mais de l’eau a coulé sous les ponts et Shy’m a fini par trouver le bon avec qui elle pourra fonder sa petite famille ! Une bonne nouvelle accompagne une autre, Public avait annoncé que la danseuse était enceinte il y a quelques jours. Du coup, la future maman n’a pas attendu pour partager une première photo de son ventre qui commence à s’arrondir. De quoi faire le bonheur de ses fans !

Une annonce qui a fait l’effet d’une bombe

C’était donc ce mardi que l’acolyte de M. Pokora avait décidé de partager sa grossesse avec ses abonnés. Dans sa story, elle leur a expliqué que son médecin lui avait interdit de danser pendant la grossesse. Une chose qui lui fait beaucoup de peine puisque pour elle, la danse c’est sa vie. Selon son médecin, danser peut mettre son futur bébé en danger.

Les internautes n’ont pas attendu pour poster des commentaires tous aussi enflammés les uns que les autres. « Danser ou faire des gosses faut choisir en même temps être enceinte n’est pas une maladie lol », peut-on lire. « J’ai continué ma passion qui est la danse jusqu’au début du 9 ème mois, et ce fut un réel bonheur de danser avec un petit être dans mon ventre », « Pourquoi tu ne peux plus danser? La danse n’est pas proscrite lorsque l’on est enceinte… » ajoutent les autres. Tout compte fait, la maternité n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît !