A 23 ans, la fille de Sandra Lamy suit les traces de sa mère en devenant comédienne ! Et comme elle, elle a aussi filé le parfait amour avec un acteur dont elle a gardé le nom secret jusqu’à ce jour. Les abonnés de la jeune femme ont pu connaître le nom de l’homme mystère il y a tout juste quelques heures !

L’amour du temps du confinement !

C’était donc ce mardi 27 octobre que Chloé Jouannet a officialisé sa relation avec l’acteur français Sandor Funtek. La nièce d’Audrey Lamy a posté une photo d’elle en compagnie de son amoureux sur la toile avec comme légende « L’amour en 2020 » ! En noir et blanc, cette photo montrait la complicité entre les deux jeunes gens en train de faire un bisou tout en respectant les gestes barrières.

Depuis, la photo a été relayé à plusieurs reprises engrangeant près de 12K likes. Sa tante n’a pas résisté et a prouvé combien elle était heureuse pour sa nièce chérie ! Si certaines de leurs amis comme Sabrina Ouazani n’était au courant de rien, d’autres en revanche n’ont plus été surpris de la publication à l’instar de Zoé Marchal ! Pour l’acteur de 30 ans, c’était aussi l’occasion de montrer combien il est amoureux de sa belle en postant un émoji « cœur rouge » !

Un acteur à la carrière prometteuse !

Sandor Funtek est un acteur qui a déjà joué dans les plus grands films tels que Adoration, K contraire, Jeunesse Sauvage, La vie d’Adèle ou encore, Nico, 1988. Sa carrière ne cesse de prendre de l’ampleur et aujourd’hui, il travaille sur un projet d’envergure où il sera à côté des grands noms du cinéma français. Le film intitulé « L’étreinte » sera joué par Emmanuelle Béart, Vincent Dedienne et Eva Ionesco sans oublier l’amoureux de Chloé Jouannet, Sandor Funtek. Outre cela, il sera également à la tête d’affiche de « Suprêmes » un long-métrage d’Audrey Estrougo.

Comédien autodidacte et fier de l’être, Sandor Funtek n’hésitait pas à révéler son parcours pour atteindre cette ascension. Sur le blog de Samuel Massilia, il s’est confié « J’ai eu l’envie de faire ce métier à l’âge de 19 ans car j’ai tourné dans un court-métrage et ça m’a beaucoup plu. J’ai fait des écoles avec lesquelles ça n’a pas du tout fonctionné avec moi. Je ne comprenais pas ce que l’on me demandait ni les méthodes à appliquer. En tout cas, elle ne fonctionnait pas avec moi. Je me suis formé sur le tas avec des metteurs en scène sur des plateaux de tournage ». De quoi donner de l’espoir aux jeunes qui sont à la recherche de leur voie !