Elle aurait 73 ans ce 9 octobre si elle ne s’était pas éteinte il y a deux ans ! France Gall est l’une des étoiles de la chanson française. Elle a vécu une vie remplit d’amour et de passion même si au final le cancer l’avait emporté. Comme indique son fils Raphaël, sa maman était très bien entourée au moment de son départ, dans ses bras et aux côtés de celui qu’elle aimait Bruck Dawit !

L’homme mystère de la vie de France Gall

Il faut croire que France Gall adorait tomber amoureuse, et si elle a quitté Julien Clerc pour se mettre dans les bras de Michel Berger, elle a finit sa vie au côté d’un ingénieur de son, Burck Dawit. L’idylle entre les deux a commencé en 1995 lorsque la star s’est rendue en Californie. Elle était tombée amoureuse de lui d’autant plus que beaucoup de choses les rapprochaient ! En effet, Bruck Dawit est un ingénieur de son. Il était né en Ethyopie et avait travaillé avec les plus grands noms de la musique comme Michael Jackson, Prince ou encore Queen. La complicité était au rendez-vous non seulement sur le plan artistique mais aussi sentimental. C’est ce qui a fait que leur couple a duré jusqu’à ce que la mort les sépare !

Une vie amoureuse très discrète

Pour France Gall, être au côté de Bruck Dawit lui a permis de vivre autrement, loin des paparazzis et des médias. Elle a choisit de préserver sa vie amoureuse en étant discrète, même si au tout début c’était pour protéger ses enfants Raphaël et Pauline. Mais elle a pris goût à cette vie discrète et a continué de vivre ainsi jusqu’à sa mort. Son couple était préservé des médias contrairement à d’autres artistes célèbre qui adoraient se mettre sur le devant de la scène. Le journaliste du Progrès avait raconté que France Gall avait vécu tranquillement pour mourir tranquillement, et c’est ce qui s’est passé. Ses obsèques avaient été effectuées dans la plus stricte intimité, avec la présence de ses proches dont Bruck Dawit.