Tout porte à croire que William avait hérité de tout de sa grand-mère. Non seulement le sang bleu mais aussi certains de ces caractères. Cela s’explique certainement par le fait que cette dernière avait pris en main son petit-fils depuis que ses parents se sont séparés. Un héritage que quelques uns n’aimeraient pas entendre, notamment Harry !

Un roi à l’étoffe de sa grand-mère

La reine Elizabeth II a bien fait son devoir avec le prince William étant donné qu’il sera le futur roi après le prince Charles. Il faut croire que le prince, au fil des ans est devenu impitoyable comme l’est sa grand-mère. C’est ce que le biographe Robert Lacey aurait remarqué d’autant plus que les deux partagent les mêmes ressentiments envers Meghan Markle et le prince Harry.

Au cours d’une interview qu’il avait accordé à Vanity Fair, l’auteur du livre Battle of Brothers avait avoué que « En fin de compte, on voit une cruauté de la part de la reine, sur son refus total de laisser le couple Sussex utiliser le mot ‘royal’ pour leur nouvelle marque, et nous voyons la même cruauté chez William. » une décision que la reine aurait prise vu l’intention du couple à utiliser ce titre pour leur ONG alors qu’ils ne font plus partie de la couronne britannique !

Une inquiétude inavouée du prince William

Selon les observateurs, le prince William s’inquiéterait davantage sur la tournure de la relation que Meghan Markle et son frère cadet aurait entrepris. Si au bout de deux ans de romance, les deux amoureux ont convolé en juste noce, le futur roi d’Angleterre ne voit pas les choses du même œil. Un rapprochement et une décision trop rapide à son goût comme le rapporte l’Entertainment Daily. Cette inquiétude, beaucoup de presses britanniques l’ont rapporté et la véhiculent jusqu’à ce jour !