Invitée sur le plateau de C à vous ce lundi, Nicoletta avait été interrogé par Anne-Elisabeth Lemoin sur son côté invivable à chaque fois qu’elle passe sur scène. La chanteuse s’est donc justifié sur un ton hilare qui n’a pas manqué de faire rire tout le plateau. Découvrez les détails dans ce qui suit !

Une chanteuse qui en jette !

A 76 ans, Nicoletta va faire revivre ses tubes les plus célèbres à ses fans le 3 et 4 février 2021 pour la célébration de ses 50 ans de scène au Lido, à Paris. Au cours de son passage à l’émission animée par Anne-Elisabeth Lemoine, elle en a profité pour faire la promotion de cet évènement marquant, mais aussi elle est revenue sur ses 50 ans de carrière, notamment les meilleurs souvenirs qu’elle a tissés avec son public.

Lorsque l’émission avait diffusée des images d’archives, la chanteuse n’a pas rechigné et a dit qu’elle adorait se bagarré un peu avec le public et non pas à chaque fois. L’interprète de Mamy Blue est également revenu sur cette fois où elle a été invitée par Johnny Hallyday pour assurer la première partie de sa tournée. Une expérience enrichissante, même la chanteuse avoue que c’était agaçant lorsque c’était son tour de passer sur scène et que tout le monde scandait le nom de Johnny !

Et ce caractère insoutenable avant chaque concert ?

Nicoletta a créé le mythe autour d’elle, surtout au moment où elle devait passer sur scène. La journaliste l’avait donc demandé : « Il paraît qu’avant d’entrer sur scène, vous êtes invivable ». Sans détour, la chanteuse avait répondu à la question tout en restant cash. « Non, je ne suis pas invivable. Il ne faut pas me parler. Je ne suis pas là ».

De quoi répondre aux rumeurs qui circulent autour d’elle au cours de ces 50 dernières années ! Elle a aussi affirmé que tout son entourage sait cela, qu’il faut lui « foutre la paix une demi-heure avant son entrée sur scène ». Pour elle, ce moment est indispensable pour se concentrer et s’isoler, d’autant plus qu’elle a toujours chanté sans prompteur, contrairement à certains chanteurs actuels. C’est certainement parce qu’elle a côtoyé les grands du milieu musical à l’instar de Ray Charles qu’elle est arrivé à ce stade de professionnalisme !