Le prince Harry profite une vie doucereuse à Los Angeles en compagnie de sa femme, Meghan Markle, et de leur fils Archie, sauf qu’Outre-manche, cela semble être un véritable champ de bataille. En effet, depuis le Megxit, de nouvelles informations continuent de faire le chou gras des tabloïds. Ce qui n’arrange en aucun cas la situation des Sussex auprès des Britanniques !

Tout ça par amour ?

Dans son livre intitulé Prince Philip Revealed, Ingrid Seward raconte comment le prince Harry a fini par s’éloigner de ses amis et de toute sa famille. Tout avait donc commencé lorsque le rouquin de prince avait fait entrer Meghan Markle dans sa vie. En effet, l’écrivaine raconte que lors d’un week-end en 2018, lorsque le prince et ses amis devaient partir à la chasse, ce dernier avait désisté alors qu’il était l’invité d’honneur.

Seward raconte qu’« A exactement 9 heures du matin, tous les fusils attendaient à la porte pour partir, mais aucun signe de Harry. Ils ont attendu jusqu’à ce que Harry apparaisse finalement à la porte dans sa robe de chambre, l’air tout penaud. Son explication embarrassée était que Meghan ne voulait pas qu’il sorte avec les armes… ».

Tout le monde était déconcerté d’autant plus que ce n’est pas une habitude d’Harry de laisser tomber une partie de chasse tout simplement parce qu’il adorait en faire depuis sa jeunesse. Les autres ont donc jugé que c’était incrédule de la part du prince, ce qui les conduisait à s’éloigner de lui, jusqu’à couper les ponts !

Avec Meghan Markle, c’est fini les parties de chasses !

Il faut croire que cette histoire de chasse remonte une année auparavant, notamment au cours de la chasse royale de Noël en 2017. Si la chasse est une tradition au sein de l’aristocratie britannique, cela est mal vu pour des activistes qui luttent pour défendre la cause animale, et comme il y paraît, Meghan Markle en fait partie. Cette dernière avait donc réussi à convaincre son époux  d’arrêter la chasse d’autant plus qu’avant de s’envoler vers les cieux américains, il a décidé de se débarrasser de deux carabines estampillées James Purdey & Son au cours d’une vente privée. Une décision vue d’un mauvais œil par le prince Philip, Charles et William, mais que faire « tout ce que Meghan veut, Meghan obtient » sauf devant Elizabeth II !