Alors que Marie-Sophie Lacarrau a tiré sa révérence auprès de France 2 pour présenter le journal de 13H sur TF1, il semblerait qu’elle est toujours à la tête de l’émission Prodiges. Comment cela peut être possible alors qu’on sait comment elle s’est fait remercier par le service public ? Une explication plausible qui confortera les téléspectateurs !

Une situation étonnante et gênante

C’était donc ce mardi 1er décembre que la septième saison de Prodiges a été diffusée sur France 2. Une émission pendant laquelle les téléspectateurs ont pu retrouver les membres du jury composé du violoncelliste Gauthier Capuçon et de la chorégraphe Marie-Claude Pietragalla, le tout animé par Marie-Sophie Lacarrau. La présence de l’ancienne présentatrice du journal de 20H de France a surpris plus d’un, étant donné qu’elle a déjà donné sa démission pour pouvoir passer chez TF1 afin de remplacer Jean-Pierre Pernaut à la tête du 13H depuis presque trois décennies.

Alors, lorsque la journaliste présente l’émission où des jeunes virtuoses de la musique classique se mettent à concourir, beaucoup se sentent déconcerter ! En effet, la journaliste n’a pas eu la chance de faire ses adieux proprement, ce qui l’a beaucoup touché après ses nombreuses années de service auprès de France Télévision. Vienne s’ajouter à cela, ce tacle de Laurent Guimier disant : « Julian Bugier va vous étonner et pourrait bien réduire l’écart, a-t-il déclaré. Marie-Sophie n’est pas Jean-Pierre. ». Du coup, la retrouver dans cette émission a été une source d’étonnement.

Une explication toute simple !

Pourquoi après sa démission, la journaliste a présenté Prodiges ce mardi ? La réponse est toute simple : « le programme a été tourné au Dôme de Marseille avant que Marie-Sophie Lacarrau n’annonce son départ de France 2. Enregistrées les 27 et 30 août derniers, les émissions ne sont diffusées que maintenant ». Il faut croire que France Télévisions a envie d’effacer au plus vite les traces de Marie-Sophie Lacarrau : il s’agit en effet d’une « diffusion plus précoce qu’à l’accoutumée alors que les années précédentes, le programme était proposé pendant les fêtes de fin d’année ». De quoi montrer cette animosité entre la chaîne et la journaliste !