Un mariage de conte de fée ! Cela peut traduire un mariage princier, sauf que pour le prince Harry et Meghan Markle, cela aurait pu se transformer en un scandale immense. Heureusement que la reine Elizabeth II veille au grain pour tous les membres de la famille royale !

Une tiare demandée mais refusée !

Au moment de choisir la tiare qu’elle portera le jour de son mariage, Meghan Markle avait vu son choix  refusé par la reine, notamment le fameux diadème incrusté d’émeraudes. Ce n’était pas par malveillance, mais au contraire pour éviter un scandale qui aurait ébranlé la royauté.

Malgré qu’Harry ait décrété que « ce que Meghan veut, elle l’obtient », elle n’a pas pu obtenir la coiffe royale de son choix ! Ce diadème n’a pas été façonné par des artisans anglais mais il aurait été importé de Russie. Comme l’explique le biographe royal Robert Lacey, si Elizabeth II avait refusé à Meghan Markle cette tiare c’est pour éviter les risques de commérages pouvant engendrés des crises diplomatiques entre deux pays.

« C’était un code pour parler d’une origine sensible, ce qui signifie que ce trésor s’était retrouvé entre les mains des Windsor par des canaux « indéfinis » pour ne pas dire douteux – et pour un prix non divulgué – au lendemain de la Révolution russe » explique l’historien dans les colonnes de The Mirror.

Une bonne attention à l’égard de la duchesse de Sussex 

Si la reine Elizabeth II avait redirigé le choix de Meghan Markle vers une autre coiffe c’était pour lui éviter un mauvais souvenir pour le plus beau jour de sa vie. En effet, selon les historiens, ce diadème appartenait à la Tsarine Alexandra Fedorovna Romanova, épouse de Nicolas II, le dernier Tsar de Russie qui avait été exécuté avec sa famille durant la Révolution de 1918.

Une bien mauvaise étiquette pour la duchesse de Sussex qui allait intégrer la famille royale. Au final, Meghan Markle avait opté pour un diadème bandeau orné de diamants qui avait appartenu à la reine Mary de Teck. Ce détail, le prince Harry devrait le savoir, ce qui pourrait peut-être réduire la tension qui règne entre la famille royale et sa tendre épouse !