Louane est une maman comblée et elle n’hésite pas à le montrer petit à petit sur les réseaux sociaux. Avec l’annonce de son retour prochain sur la scène musicale, ses fans seront toutefois servis avec ce nouvel album en passe de sortir. Cet album dont le titre est très explicite est très attendu d’ici le 23 octobre prochain !

Une séance de questions/réponses sur Instagram

Alors que de nombreuses rumeurs entourent la naissance de sa fille, la chanteuse a voulu apporter quelques éclaircissements auprès de ses fans. C’est pour cette raison qu’elle a décidé d’organiser cette séquence de FAQ sur Instagram lui permettant de répondre aux questions qui titillent le plus ses abonnés et qui entourent cette naissance.  Elle a également eu la chance de parler un peu plus de son nouvel album « Joie de Vivre » entre temps. Selon les rumeurs, le bébé de Louane serait né le 31 mars dernier, une rumeur qui a fait son bon bout de chemin et qui a la peau dure sur les réseaux sociaux. Du coup, pour éviter les dérapages, la jeune maman a démenti cette rumeur, toutefois, elle n’a pas donné une précision sur la date de naissance de sa fille. Une manière pour elle de préserver une part d’intimité malgré sa célébrité.

Une vie privée, un jardin secret bien gardé

Si le secret entourant la naissance de sa vie reste très bien gardé, Louane évoque peu ou pas du tout sur sa vie privée. Cela est le cas du décès de ses parents, une chose qu’elle a longtemps évité à en parler en public. Elle arrive très bien à mettre une limite entre sa vie d’artiste et sa vie privée, d’autant plus qu’elle a déjà parlé à ses fans que sa fille ne sera pas exposée sur les réseaux sociaux. Comme nous pouvons le remarquer, ses parents sont décédés il y a plus de sept ans, mais la jeune femme refuse toujours d’évoquer cette partie sombre de sa vie.

Toutefois, elle s’est laissé à quelques confidences dans une interview accordée à Paris Match où elle raconte : « Je n’étais pas capable de gérer la situation. Si on reprend mon histoire, je ne me suis pas arrêtée. Et c’est cette vitesse-là qui m’a aidée à surmonter le chagrin. Mais pas à le comprendre. N’importe quel mouvement trop en avant pouvait être synonyme d’effondrement. Et c’était tout ce dont je n’avais pas envie. Aujourd’hui, quand ça arrive, je suis très sereine, je sais que je suis très émotive, ce n’est pas grave. ». A en croire la chanteuse, c’est pour garder son équilibre qu’elle a décidé de garder sa vie privée bien privé. Une chose que tout le monde peut comprendre !