Pour William et Kate Middleton, rien n’est important que le protocole et c’est ce qu’ils ont montré lors de la naissance du fils de Meghan Markle et Harry ! Une chose est sûre, la bataille inavouée qui règne au sein de la famille royale peut prendre de l’ampleur. C’est ce qui agace un certain nombre de citoyens Britanniques !

Une relation qui s’est envenimée avec le temps

Si les princes William et Harry étaient inséparables autrefois, il faut croire que des situations les ont éloignées l’un de l’autre. Mais, le coup de grâce selon les experts royaux, était l’entrée de Meghan Markle au sein de la famille royale. Cette dernière est perçue comme une roturière qui n’a pas sa place au sein de la monarchie par certains membres de Buckingham Palace surtout face aux comportements que le couple a adoptés bien avant leur union.

C’est peut-être pour cette raison que le couple William et Kate Middleton se sont fait prier pour aller à la rencontre du petit Archie plusieurs jours après sa naissance. Si les heureux arrières et grands-parents se sont empressés à voir le « royal baby », les Cambridge ont attendu près d’une semaine avant de féliciter les nouveaux parents. Parmi les experts qui ont mis en exergue cette tension, il faut certainement noter Robert Lacey, le biographe de la famille royale qui en parle dans son livre Battle of Brothers : William and Harry – The Inside Story Of A Family In Turmoil !

Lorsque le protocole est mis aux oubliettes !

Kate et William sont les gardiens du protocole de la royauté, ce qui n’est pas le cas de l’ancien duc de Sussex et son épouse. Ces derniers respectent à la règle les restrictions que la Couronne a imposée aux membres de la famille royale, et cela même après une naissance royale telle que la présentation du nouveau-né sur le perron de la clinique quelques heures après l’accouchement. Une chose qu’Harry et Meghan n’ont pas honoré à la naissance de leur fils. Un comportement qui a rendu le prince William rouge de colère et qui explique en partie la raison pour laquelle il n’est pas venu présenter ses vœux le jour même de la naissance.