Certaines personnes doivent se frotter les mains après le Megxit, surtout au sein de la cours britannique ! Il faut croire que le départ du prince Harry et de sa femme d’Angleterre a permis à Camilla Parker Bowles de retrouver sa place, notamment durant la cérémonie du Field of Remembrance. De quoi braquer la caméra sur la famille royale tout en attisant la curiosité !

Une cérémonie chère aux yeux d’Harry

Fidèle à la légion britannique, le prince Harry tout comme son frère son animé par cette envie d’être toujours présent à chaque cérémonie rendant hommage à l’armée. Toutefois, pour cette année, l’exception était de mise puisqu’il n’a pas assisté à l’hommage rendu aux soldats britanniques tombés sur le front durant la Première Guerre Mondiale. Cette cérémonie avait eu lieu pour cette année à l’abbaye de Westminster et à été honoré par la présence de la famille royale. De père en fils, la participation à cette cérémonie symbolique revenait à la famille royale. Durant plusieurs décennies, c’était le prince Philip qui s’en chargeait. Maintenant qu’il a pris sa retraite, les préparatifs revenaient au prince Harry jusqu’au jour où il a décidé de prendre son retrait de la famille royale !

Une place vacante pour un autre membre de la famille royale

Cette année donc, c’était au tour de Camilla Parker Bowles de reprendre les flambeaux du Field of Remembrance. Si la femme du prince Charles, futur roi d’Angleterre avait décidé d’arborer une robe Rifles, c’est tout simplement parce qu’elle est la colonelle en chef du régiment. C’était donc avec fierté qu’elle avait accompli ce rôle malgré les mesures sanitaires prises en ce temps de Covid-19. Durant la cérémonie, elle avait été accueillie par le doyen de l’abbaye de Westminster ainsi que le ministre de la défense Ben Wallace. La duchesse de Cornouailles s’était également recueilli sur les tombes des soldats morts avant de visiter les 308 parcelles ont sont enterrés près de 60 000 soldats.

Contrairement aux années précédentes, la cérémonie n’a pas été ouverte au public vue la crise sanitaire actuelle. Il faut croire toutefois que ce dimanche 8 novembre, la famille royale rendra hommage aux soldats britanniques malgré la situation qui sévisse le pays. Cette cérémonie sera honoré bien évidemment par la reine Elizabeth II et le futur héritier du trône, le prince Charles !