Si tout le monde pense que l’affaire qui opposait Laeticia Hallyday et Laura Smet était une histoire ancienne, tout le monde s’est trompé ! Il faut croire que la fille aînée de Johnny Hallyday n’a pas trouvé un arrangement avec sa belle-mère dans le procès qui les opposait comme l’affirme les avocats de cette dernière. Alors, pourquoi on essaie tant de véhiculer cet accord signé entre les deux femmes et dans quel but ? Découvrez les dessus de cette histoire dans ce qui suit !

Toute une question d’héritage !

C’était au tribunal de Nanterre le 28 mai dernier que Laeticia Hallyday avait été désavoué en tant qu’unique héritière de Johnny Hallyday. A cette période, des articles circulaient dans les journaux comme quoi la veuve ainsi que les aînés du rockeur, notamment Laura Smet et David Hallyday se sont arrangés sur la manière de partager le patrimoine du chanteur. Sauf que pour les proches de Laura Smet, ce soit disant arrangement n’est autre qu’une rumeur qu’on essaie de faire passer pour une vérité. Il faut noter qu’après le verdict du 28 mai, les avocats de Laeticia Hallyday avaient décidé de faire appel étant donné qu’ils jugent que leur cliente a été défavorisée dans cette affaire.

Une rumeur, mais pour quel objectif ?

Depuis cette décision du tribunal, les rumeurs ont fusé de partout affirmant que l’actrice avait été amadouée par sa belle-mère ce qui a été démenti formellement non seulement par la principale concernée mais aussi par son entourage. Quoi qu’il en soit, il faut croire qu’entre les deux femmes, la tension est à son comble d’autant plus que la veuve Hallyday après une demande de transfert des actifs ayant appartenus au chanteur dans des trusts. Cette requête a été présentée auprès du tribunal de Californie afin d’empêcher le fisc français ou un quelconque héritier de s’en prendre à l’héritage qu’elle croit être la seule bénéficiaire.

Une requête qui ne pourra pas avoir un avis favorable comme l’expliquent les experts étant donné qu’elle se trouve dans le viseur de la justice américaine. Entre temps, Laeticia Hallyday n’a pas uniquement Laura Smet sous les bras, il y a encore David Hallyday qui se place tel un adversaire de taille. Des experts affirment que cette diversion c’est pour gagner du temps tout en évitant le partage des royalties du rockeur sur la vente de ces disques, qui représentent à eux-seuls une somme colossale. Une chose que la veuve n’est pas prête à céder malgré que le fils de Taulier avoue vouloir partager sa part avec ses sœurs, Laura, Jade et Joy !