En pleine promotion de l’album posthume de Johnny Hallyday trois ans après sa mort, Laeticia Hallyday se livre à des confidences. Si elle avait traversé des hauts et des bas depuis la mort de son homme, elle avoue ne pas comprendre certaines réactions des personnes qui ont été proche du Taulier. L’un d’entre eux l’a littéralement rendu « malheureuse » comme elle l’avoue !

Trois ans de combat, de lutte et de deuil

Depuis la mort de son mari, la maman de Jade et de Joy a dû lutter pour faire face au quotidien. Non seulement, elle avait du mal à appréhender la séparation avec son défunt époux mais aussi elle a également essuyé les nombreux revers auprès des proches de Johnny Hallyday. Si son deuil était difficile, elle a également fait face à l’une des batailles judiciaires la plus importante de toute sa vie. Cette dernière l’opposait en effet avec les aînés de Johnny Hallyday et était en rapport avec l’héritage que ce dernier avait légué.

Durant la promotion de ce disque relatant le dernier road-trop américain de son mari, Laeticia avait également abordé sa relation avec Pascal Balland, celui avec qui elle a pu retrouver l’amour une nouvelle fois malgré les situations difficiles qu’elle aurait traversé. La maman de 45 ans n’a pas manqué de dire combien le geste de Maxim Nucci, un des proches de rockeur l’avait blessée, notamment en ce qui concerne cet album posthume.

Un revirement du jour au lendemain

Si Maxim Nucci avait contribué à la réalisation de ce coffret, il a changé de camp une fois l’album terminé. Il était l’un des proches collaborateurs de Johnny Hallyday et a été profondément touché par son décès. « Mon pays, c’est l’amour, qu’il a dû achever seul et dans la douleur. Ça été épouvantable. Il a été très difficile de travailler sur sa voix, sur ses textes qui, vu les circonstances, prenaient un tout autre sens. On a beaucoup pleuré. C’était très pénible. Je n’aurais jamais pensé vivre quelque chose d’aussi difficile en faisant de la musique ». Sauf qu’il a pris une décision radicale. Il a demandé d’être coupé dans la séquence de la vidéo, engendrant un nouveau montage et une incompréhension pour Laeticia Hallyday.

Elle affirme dans les colonnes du Parisien que « C’est son choix, et c’est son deuil. Chacun le vit à sa manière. Yodelice ne veut plus être associé à Johnny, j’en étais très malheureuse mais je respecte son choix. J’ai beaucoup de tendresse et de respect pour lui, c’est le parrain de ma fille, Johnny l’a aimé comme un fils spirituel. Je comprends qu’il s’en détache » !