Laeticia Hallyday avait effectué une confession des plus intimes sur le plateau de Sept à Huit. Un moment qui a marqué la mère de famille au fer rouge et qu’elle n’a révélé que maintenant. Revenons sur ce passage dans ce qui suit.

Une confession rare et émouvante

Si Laeticia Hallyday est connu pour garder sa vie privée très secrète, elle s’est ouverte sur un évènement qui lui a marqué sur le plateau de Sept à Huit en compagnie d’Audrey Crespo-Mara. En pleine promotion de l’album posthume de Johnny Hallyday depuis quelques jours déjà, la maman de Jade et de Joy est revenue sur ce terrible moment qu’elle a vécu avant la mort de son mari. La veuve du Taulier avoue que pendant l’hospitalisation de rockeur, les médecins lui avaient confié qu’il ne restait à son mari que trois mois à vivre. Une annonce qui l’a ébranlé mais qu’elle a préféré garder secrète. Elle a donc décidé de tout prendre sur elle et de ne rien dire, ni à son mari, ni à ses enfants. Une vérité difficile à supporter mais que la quadra a souhaité cachée à tout le monde.

Au cours de cette interview, elle est également revenue sur sa relation avec Pascal Balland deux ans après la mort de Johnny Hallyday. « J’ai eu beaucoup de mal au départ. C’est très difficile d’apprendre à aimer… On a l’impression de tromper son mari. Le manque reste abyssal ! On a tendance à comparer alors qu’il ne faut pas comparer. J’arrive à nouveau à aimer. J’arrive à aimer différemment. Mais Johnny est toujours là… C’est courageux pour l’homme, pour un homme dans ma vie aujourd’hui qui… La place de Johnny est encore bien présente. On est souvent un couple à trois », une manière pour elle de mettre des mots sur ses sentiments pour que chacun puisse comprendre, notamment celui avec qui elle souhaite partager sa vie !

Quinze mois de souffrances, de douleurs et de combats

Elle raconte qu’en 2016, le cancer de son mari n’avait pas été diagnostiqué alors qu’il réalisait son dernier road-trip aux Etats-Unis. Mais lorsque Laeticia l’avait poussé à se faire hospitaliser, l’idée d’une infection banale s’est vite transformée en une vérité beaucoup plus amère, un cancer de stade 4. Devant un cancer de stade avancé, Johnny Hallyday était fragilisé et son état ne cessait de s’empirer. C’est alors que le couple a commencé à se battre malgré le fait qu’elle sait déjà que son mari ne s’en sortira pas et qu’il ne lui reste plus que trois mois à vivre.

Toutefois, au lieu des trois mois prédits par les médecins, le combat durait quinze mois. Permettant à l’idole des jeunes de faire preuve de ténacité et de courage, tout en profitant les derniers instants passés avec sa famille. Laeticia Hallyday avoue qu’elle ne regrette pas le fait de ne pas avoir avoué à son mari toute la vérité, même s’il a pu savoir qu’il est atteint du cancer. « J’ai eu raison, je regrette pas aujourd’hui parce que le combat, il a duré quinze mois. Et je pense qu’il n’aurait pas duré aussi longtemps si on lui avait dit la vérité. » conclut-elle !