C’était dans l’émission Panorama que Lady Diana avait parlé de l’infidélité qui régnait au sein de son couple avant son divorce en 1995. Le tabloïd londonien The Mirror revient sur le sujet près de 20 ans après sa disparition. Une interview qui faisait partie de la hantise de la princesse des cœurs notamment pour ses fils !

Des confessions qui pourraient mettre ses fils mal à l’aise ?

En novembre 1995, soit trois ans après son divorce avec le prince Charles, Lady Diana avait accepté de se confesser sur le micro de Martin Bashir sur son mariage raté, sa vie de princesse et bien entendu sa nouvelle vie loin de la royauté. Diffusée sur la BBC, cette interview avait permis de lever le voile sur la vie de l’ancienne princesse de Galles. Elle avait tout raconté sans filtre, sauf qu’après l’émission, elle avait eu des regrets comme l’affirme son majordome Paul Burrell. Ce dernier avait été l’invité de The Mirror au sujet de cette interview, et il a révélé la pire angoisse de Lady Diana du temps de son vivant.

« L’enregistrement était sous ses conditions, elle a dit ce qu’elle voulait dire« , a témoigné Paul Burrell, « mais, en y rependant, elle m’a dit qu’elle s’inquiétait de parler de sa vie amoureuse, de James Hewitt et de ce que les garçons penseraient. ».

Effectivement, Lady Diana s’est laissé aller en racontant sa liaison avec le militaire mais aussi le double vie que Charles avait mené avec Camilla Parker Bowles. Ce dernier a même fini par convoler en juste noce avec elle en 2005. Pour la princesse des cœurs, révéler son infidélité et celle de son mari au grand jour pourrait porter attente à ses fils une fois qu’ils grandissent, ce qui a bien évidemment eu des répercussions importantes !

Des rumeurs qui entourent le prince Harry

Suite à cette interview qu’elle avait donnée, Lady Diana a plongé l’un de ses fils dans une situation difficile, contrairement à ce qu’elle aurait imaginé. Certes, elle lui a permis de retrouver sa liberté sauf que le prince Harry n’en est pas épargné. Depuis la diffusion de l’interview, les rumeurs concernant la paternité d’Harry n’ont pas cessé de s’amplifier. Beaucoup prétendent que le prince n’était pas le fils du prince Charles mais celui de James Hewitt. Ce rumeur avait alimenté les tabloïds pendant plusieurs années, et cela même lorsque Lady Diana est décédée. Si l’ex-épouse du prince Charles avait critiqué ouvertement le clan Windsor-Mountbatten sans ménager ses mots, la seule chose que la presse à scandale ont retenu c’est l’affiliation de son fils cadet. Une étiquette qui a bien mis du temps avant de disparaître !