Les rumeurs fusent de partout sur la Toile. La reine Elizabeth II va céder le trône à son fils, le prince Charles d’ici l’année prochaine. Si le monde est en plein tourment en ce qui concerne la crise sanitaire liée au Covid-19, il faut croire que la Grande-Bretagne est en phase de prendre un autre virage. Intox ou réalité, découvrez la suite dans ce qui suit !

Un héritier au trône après plusieurs décennies de règne !

Selon le biographe royal Robert Jobson lors d’une interview exclusive à The Royal Beat, il est possible que la reine d’Angleterre pourra bien remettre le règne du pays entre les mains de Charles, son fils. En effet, la souveraine aura 95 ans l’année prochaine, et beaucoup pensent qu’elle déposera sa démission à cet âge là. Au cours de son entretien, le biographe affirme qu’abdiquer est une chose inconcevable pour Elizabeth II mais viendra le moment où elle sera obliger de le faire contre son gré.

Une fête nationale qui a été annulée

Depuis le début de son règne en 1952, la reine avait l’habitude fêter son anniversaire le 21 avril ainsi que le deuxième samedi du mois de juin. Cette fête respecte la tradition protocolaire instaurée depuis 1740, une commémoration de l’anniversaire des monarques Britanniques qui se succèdent. Il faut cependant noter que cette fête n’a pas eu lieu cette année à cause du Coronavirus, et cela peut même se poursuivre l’année prochaine !