Tout le monde connaît Kev Adams et son humour noir parfois, sauf que lors de la diffusion du premier épisode de Mask Singer, il n’est pas allé avec la main légère. En effet, son blague sur le physique de Roselyne Bachelot, ministre de la culture a mis tout le monde mal à l’aise. Une situation plus que dérangeante surtout en plein direct !

Une émission tant attendu des téléspectateurs

Voilà que le coup d’envoi de la saison deux de l’émission Mask Singer a été lancé samedi, les téléspectateurs étaient au rendez-vous. Tous voulaient participer à cette sorte de bal masqué depuis chez eux en devinant qui se cache derrière tel ou tel costume. Parmi les enquêteurs, il faut noter la présence de Kev Adams, d’Anggun, d’Alessandra Sublet et de Jarry.

Le public a vu combien ils se débrouillaient sur le plateau et comment ils ont pu épingler les personnalités qui se cachaient dans chacune de ces costumes. Si Laure Manoudou n’a pas fait long feu face à la perspicacité des jurys, il faut aussi croire que cela n’a pas été le cas de Frédérique Bel, l’actrice qui a donné du mal aux enquêteurs. La soirée était se déroulait parfaitement avec des vannes par-ci par-là, et Camille Combal avait assuré de ce côté jusqu’au moment où un certain Kev Adams a décidé de sortir le grand jeu !

Qu’est-ce que Roselyne Bachelot a fait à Kev Adams pour mériter ça ?

Son côté humoristique n’a pas lâché Kev Adams au cours de cette émission de samedi. Il s’est laissé emporter par son élan et a proféré quelques blagues de mauvais goût à l’instar de la ministre de la culture. Malheureusement, Roselyne Bachelot n’est pas du tout épargner dans cette émission. L’année dernière déjà elle avait été invitée à son insu dans l’émission et dans cette deuxième saison elle a encore payé le pot cassé !

Lors de la première saison, on l’avait étiquetée être celle derrière le costume de licorne, cette fois-ci c’était le costume de requin qu’on lui avait attribué. Le pire dans l’histoire c’est lorsque Kev Adams a voulu apporter quelques explications avec une pointe d’humour pas aussi marrante que cela. « Très séduit et très intrigué parce que c’est un physique en deux parties. On a le bas du corps de quelqu’un d’assez petit de taille, d’assez fin et on a le haut du corps… de Roselyne Bachelot ». Une remarque qui n’a pas plu à tout le monde sur le plateau, du moins encore la ministre elle-même !