A cheval avec le protocole, la reine Elizabeth II a voulu faire une petite exception sauf que cela ne se passait pas comme prévu En effet, l’actuelle duchesse de Cambridge avait refusé une invitation de la reine pour un déjeuner de Noël alors que sa relation avec William n’était pas encore officielle. Une entorse au règlement qui n’a pas porté ses fruits !

Une princesse de principes !

Kate Middleton est une femme de principes, c’est certainement pour cette raison qu’elle a la grâce d’Elizabeth II. En effet, après avoir mené un long combat pour gagner le cœur des Britanniques, l’épouse de William ne pense pas lâcher priser d’autant plus qu’elle envisage déjà son rôle de reine.

Depuis le début, elle s’est déjà préparée pour ce rôle comme l’explique le biographe britannique Robert Lacey dans son livre Battle of Brothers. Il faut croire que même si son attitude à offusquer la reine, Kate Middleton avait mis la barre très haute au niveau principe, une situation dans laquelle on a pu juger ses principes et ses convictions.

L’évènement s’est déroulé avant que la relation de Kate et William a été officialisé. La reine a invité la petite-amie de son petit-fils pour le déjeuner de Noël à Sandringham, une chose que l’actuelle duchesse de Cambridge avait refusée pour une simple raison, elle n’avait pas encore la bague au doigt. Le biographe avait expliqué dans son livre que c’est la condition imposée par la future souveraine avant une visite officielle.

La grâce de la reine Elizabeth

Malgré que Kate Middleton ait refusé son invitation il y a 9 ans, la reine Elizabeth lui a accordé sa grâce, peut-être à cause de cette décision qu’elle aurait prise. Après avoir intégrée la famille royale en 2011, la duchesse continue son chemin et il faut croire que la reine peut avoir confiance en elle. Cette dernière n’avait effectué aucun faux-pas au cours de son parcours. De quoi donner de l’espoir à tout un peuple et toute une nation !