Lors de son intervention télévisée, Emmanuel Macron n’avait pas hésité à faire savoir qu’avoir 20 ans n’est pas facile, surtout pour les jeunes d’aujourd’hui. Et pour lui répondre, Jean-Pierre Pernaut n’a pas hésité à faire sa petite intervention au cours du JT de 13h ! Une réponse du tac au tac, ce qui n’a pas manqué de surprendre les téléspectateurs !

Un nouveau couvre-feu dans l’air

Pour parler des nouvelles règles sanitaires prises face à la pandémie du Covid-19, le président de la République était intervenu pour parler d’un potentiel retour du couvre pendant les 4 semaines à venir, voir 6 semaines. Cette règle touche entre autres les villes suivantes : Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse. A noter que cette mesure sera appliquée dès samedi minuit. Si le gouvernement avait pris cette décision, c’est tout simplement face à une hausse éventuelle du nombre de cas enregistrés après le déconfinement.

Au cours de son interview, Emmanuel Macron avait avoue qu’ « il n’est pas facile d’avoir 20 ans en 2020 » étant donné que ce sont les premiers à avoir été pointé du doigt devant cette nouvelle hausse. Ce sacrifice, ce ne sont pas uniquement les moins de 20 ans qui devront le faire mais aussi les 20 millions de Français qui après avoir passé plusieurs mois de confinement doivent se retrouver une nouvelle fois privés de leur liberté.

Qu’en est-il des autres tranches d’âge ?

Si au cours du JT de 13h sur TF1, les jeunes interrogés recherchent le meilleur moyen de contourner cette nouvelle règle, Jean-Pierre Pernaut n’avait pas manqué d’émettre son point de vue après l’annonce du président de la République. Pour lui ce n’était pas la recherche d’un subterfuge permettent de passer des soirées dans les bars au-delà de minuit qui primait. Le journaliste avait affirmé que « Pas facile d’avoir 20 ans, ni 30, ni 40, ni 70 d’ailleurs je peux vous le dire ».

En effet, devant le Covid-19, tout le monde, quel que soit son âge est contraint de suivre les mêmes règles et de vivre le même cauchemar. En faisant référence à lui, Jean-Pierre Pernaut avoue que tout le monde a du mal à vivre cette situation.

« J’ai 70 ans maintenant, j’ai eu peur bien évidemment de la maladie, et avec Thierry Thuillier (directeur de l’info), Thierry m’a dit ‘on va te mettre à l’abri chez toi, on va te mettre un studio chez toi’ il a eu cette idée super ce qui m’a permis de rester à l’antenne, avec Jacques Legros ici donc oui j’ai eu peur du COVID et le confinement a été une période de trois mois très longue chez moi où avec ma femme on a beaucoup discuté de la suite » continua-t-il.

De quoi remettre les idées au clair pour tout le monde puisque la crise sanitaire ça touche toutes les tranches d’âge !