Après le Megxit, le déménagement aux Etats-Unis, les bourdes dans les médias, le prince Harry n’est pas au bout de ses surprises. Le benjamin de Lady Diana doit s’attendre à une autre nouvelle, beaucoup plus importante encore qu’au cours de ces derniers mois. Il faut croire qu’il a eu la malchance de vouloir tourner le dos à la famille royale !

Une régression des privilèges lorsqu’on n’est plus prince !

En renonçant à ses titres et en voulant s’éloigner de la famille royale, le prince Harry devra faire face à certaines décisions, qui ne sont pas à son avantage ! En quittant Londres pour Los Angeles en compagnie de Meghan Markle et de leur fils, Harry a décidé de prendre son envol, sauf que pour la monarchie, ce n’est pas une chose qui est prise d’un bon œil. La petite famille n’est plus la bienvenue au Royaume-Uni, tout simplement parce que la pilule est dure à avaler, surtout pour la monarchie. C’est certainement pour cette raison que la famille royale a pris une autre sanction à son encontre. Cette année, il n’aura pas sa place à la commémoration du Remembrance Sunday, qui est une journée spéciale pour le prince tout simplement parce que c’est la journée destinée à rendre hommage aux militaires qui sont morts pour le pays.

Pourquoi une telle décision ?

Si le prince Harry ne pourra pas assister à cette journée qui l’a tant marqué depuis plusieurs années c’est tout bonnement parce qu’il ne fait plus partie de l’élite royale ! D’ici quelques semaines, l’ensemble de la famille royale assistera à cet évènement auquel le prince Harry ne sera pas convié. Cette décision avait été annoncée par le porte-parole de la famille royale et rapporté dans le journal The Sun. Malgré qu’Harry ait fait partie de l’armée britannique, il n’aura plus le privilège d’assister à  cet évènement solennel. Certes, la journée se déroulera à « huis clos » avec l’ensemble de la famille royale et seulement quelques membres de la famille royale se chargeront du dépôt de gerbes, mais le prince Harry tout comme Meghan Markle ne pourront pas assister, tels que les citoyens britanniques. Une porte qui se ferme petit à petit sur le fils de Diana et du prince Charles !