Rolex, Ferrari, villa à Saint-Tropez… ? Vous avez tout faux ! Pour la promotion de son album, l’humoriste français le plus aimé au monde est revenu sur le sujet. De quoi vous faire tomber de haut !

La chanson dans le sang !

A l’occasion de cet album qu’il a dédié à Claude Nougaro, son idole, Gad Elmaleh a accepté de se livrer à quelques confidences dans le Journal du dimanche, sorti ce 18 octobre. Il raconte ses débuts en tant qu’humoriste tout en racontant sa passion pour la chanson.

S’il a hérité la fibre humoristique de son père, il a affectionné particulièrement la chanson. Cependant, il s’est lancé dans une carrière d’humoriste et a fait le tour des scènes à travers le monde. Il faut aussi comprendre que Gad Elmaleh a déjà prêté son nom dans de nombreux rôles dans des téléfilms, un domaine dans lequel il excelle particulièrement. Mais avec cet album, il est revenu avec son amour du début, la chanson.

Interrogé sur le sujet, il raconte que non, il ne souhaite pas devenir chanteur pour autant. Cet album est tout simplement une « une parenthèse enchantée » dans sa vie de comédien et d’humoriste. Certes, il affirme avoir eu de grands projets concernant cet hommage dédié à Nougaro, sauf que la pandémie l’en a empêché. L’humoriste a dû se contenter de cet album pour rendre hommage à son chanteur préféré.

Un album en guise de déclaration d’amour

Gad Elmaleh dans son élan avoue qu’il avait décidé de rendre hommage à son idole ce n’est pas tout simplement pour pouvoir interpréter ses chansons. Il le définit tel « une déclaration d’amour » et les fans peuvent très bien s’attendre à cela dans cet album. Si l’ex-mari de Charlotte Casiraghi est devenu un fan inconditionnel du chanteur, il faut comprendre qu’il est tombé dedans très tôt.

« J’ai été touché par Nougaro car j’y trouvais mon compte : le jazz, la poésie, les histoires. Avec le temps, j’ai tout acheté : les albums studio, les concerts, les compilations, des éditions spéciales… », une manière de montrer son affection pour celui qui lui a transmis le goût de la musique ! Il a également avoué : « La première chose que j’ai achetée quand j’ai eu de l’argent, ce n’est pas une bagnole ou une Rolex mais un piano, un Steinway. ». De quoi nous faire une idée de l’importance de la musique dans la vie de l’humoriste !