Actuel ministre de la Justice et avocat avec un renommé international, Eric Dupond Moretti est un homme « fatiguant » et « très occupé » selon sa femme lors d’une interview qu’elle avait donné en 1995. Maintenant que BFMTV retrace la vie du Garde des Sceaux, est-ce que l’homme a changé au cours de ces dernières années ?

L’« ogre de la Justice » collé à la peau !

Pour ce lundi 12 octobre, BFMTV avait tourné un film documentaire sur la vie d’Eric Dupond-Moretti, l’homme fort du ministère de la Justice actuelle. Pour accompagner ce complément d’enquête, la chaîne a utilisé des images d’archives mais aussi des interviews de ses collaborateurs et quelques membres de sa famille. Parmi celles qui a le plus marqué les téléspectateurs, il faut certainement noter le témoignage inédit de sa femme sur son mari !

Cette interview date des années 90, notamment en 1995 lorsque la femme de l’actuel ministre avait avoué qu’elle « vit avec un bourreau de travail » et qu’au final c’est fatiguant. «…Mon mari est un passionné dans son travail et a une conscience professionnelle exacerbée. Ce qui le rend très occupé, très exigeant et très stressé » continue-t-elle. Une chose que tous ses proches connaissent et il ne s’en cache pas !

Un bourreau du travail mais un véritable passionné avant tout !

Eric Dupond-Moretti est avant tout un bourreau du travail mais avant toute chose c’est un homme passionné par ce qu’il fait. C’est certainement pour cette raison que la chanteuse Isabelle Boulay, qui n’est moins sa compagne, est tombée sous son charme. Il est aussi un homme libre qui n’hésite pas à dire haut ce que les autres pensent tout bas, surtout dans la sphère où il évolue.

Une chose que ses collaborateurs ont apprise à leurs dépens lorsque cet avocat d’envergure est nommé à la tête du ministère de la justice. Parmi cela, il faut certainement noter « la polémique de l’ensauvagement » lorsqu’il s’est heurté avec Gérald Darmanin, nécessitant l’intervention du président de la République. Qu’à cela ne tienne, Eric Dupond-Moretti ne troquera jamais sa liberté en entrant dans la moule des politiciens comme Florian Bachelier a confié lors de ce documentaire signé BFMTV !