Dans un nouveau numéro des Reines du shopping, Cristina Cordula a partagé ses expériences auprès des fashionistas fidèles à l’émission. Et comme à l’accoutumé, le top modèle arbore fièrement son franc parlé malgré que cela peut blesser certaines unes. La critique de trop qui a donné une douche froide à une candidate…

Une animatrice qui apporte le soleil du Brésil sur M6

Cristina Cordula avec son accent brésilien est l’une des présentatrices qui fait le bonheur des téléspectateurs sur M6. Elle est en effet à la tête de l’émission Les Reines du shopping, offrant ainsi à toutes les femmes d’exprimer en direct leur côté glamour, chic et rebelle parfois. Si l’émission enregistre une bonne audience au cours de ces nombreuses années c’est tout simplement parce l’ex-mannequin n’hésite pas à donner des conseils mode tout au long de l’émission. Des conseils gratuits et venants d’une « prêtresse » de la mode qui plus est ! Ce rendez-vous hebdomadaire fait le bonheur de ses fans qui la suivent également sur les réseaux sociaux.

L’émission met en duel cinq candidates avec un même budget pour trouver la tenue idéale en un temps record et obtenir le titre de la « reine du shopping ». L’objectif est donc de rester soi-même tout en glissant parfaitement dans le thème proposé et séduire le cœur de Cristina Cordula. Comme dans tout autre jeu, les stratèges sont permis pour remporter ce titre tout en respectant les codes instaurés par la maman d’Enzo.

Une candidate…la bourde qui a fait déborder la vase !

Pour cette première semaine d’octobre, le thème était donc « féminine avec une veste en jean ». Mais lorsque c’était le tour d’Emily, une candidate au tempérament atypique, Cristina Cordula a été abasourdie sur un détail. Cette jeune maman est une inconditionnelle en matière de mode, c’est pourquoi elle a ouvert son institut de beauté comme elle l’explique à la caméra de M6. Son métier c’est dermographe. Si vous ne le savez pas, c’est une personne qui effectue des maquillages permanents.

Pour Cristina Cordula, se faire tatouer de manière permanente est impensable. Elle n’a pas manqué de critiquer le métier de la jeune femme. Malgré qu’Emily lui a remballé avec le « Cristina je compte bien te faire changer d’avis ! Un jour tu me diras ‘Tu m’as convaincue, je viens à Mulhouse te confier mes sourcils est ma bouche’ », cela n’a eu aucun effet sur l’ex-mannequin. Elle n’a pas hésité à renchérir : « Je respecte beaucoup ton travail, mais je ne suis pas pour. Parce que ça fait artificiel. Même si on dit que c’est tout à fait naturel, ça se voit quoiqu’il arrive. Un tatouage les filles, c’est quelque chose qui ne partira jamais. Et quand ça ne sera plus à la mode, vous allez l’avoir toute votre vie. »