Cela fait plus de vingt ans que la princesse de Galles est décédée, laissant un vide immense dans le cœur de tout un peuple ! Si elle a reçu tous les honneurs durant son enterrement, il faut croire que la derrière la façade, les choses ne seront pas passées sans accroc. Robert Lacey nous en dévoile un peu plus.

Bras de fer entre le frère de Lady Di et le prince Charles

Robert Lacey nous fait découvrir un peu plus sur les dessous de la vie de la famille royale dans son livre intitulé Battle of Brothers. S’il a mis en lumière certains détails sur la relation entre William et Harry, il faut croire que ce biographe ne manque pas de cartes dans sa manche. En effet, il vient de révéler l’embrouille entre Charles Spencer et le fils d’Elizabeth II au sujet de la cérémonie d’enterrement de sa sœur. Mais, comme les Windsor ont voulu racheter le manque d’empathie que le peuple Britannique les avait affublé lors de l’annonce du décès de la « princesse de cœur », le prince Charles n’aurait pas insurgé dans la décision royale.

En effet, il avait été prévu que les fils de Lady Diana et son ex-conjoint suivent le cortège funèbre à pied et cela jusqu’à l’abbaye de Westminster. Sauf que pour leur oncle, Charles Spencer, faire vivre cet instant à des enfants endeuillés serait de trop. Lorsqu’il avait fait part de cette inquiétude au successeur de la reine Elizabeth, ce dernier n’avait pas tenu en compte de ses remarques. Qui plus est, il n’a pas hésité à s’acharner sur la princesse disparue avec un commentaire offensant. Un choc pour la famille de cette dernière d’autant plus qu’elle avait la certitude que Diana serait contre cette idée de faire vivre cette épreuve à ses enfants.

Un moment qui a marqué à vie Harry et William

Malgré les inquiétudes de son entourage maternel, le prince Harry et William étaient obligé de se soumettre à la décision royale. Ils ont dû faire la procession au cours de la cérémonie pour l’enterrement de leur mère. Le prince Harry avait tenu à s’exprimer sur le sujet tout en dévoilant le traumatisme que cela lui avait causé : « Ma mère venait juste de mourir, et je devais marcher sur un très long parcours, derrière son cercueil, devant des milliers de gens qui me fixaient pendant que d’autres me regardaient à la télévision », une situation très désolante dans laquelle un enfant de 13 ans a dû se retrouver. Il a enchaîné en disant que : « Aucun enfant ne mérite cela. Je ne pense pas que cela se reproduirait aujourd’hui ».