Les tensions sont vives à Buckingham non seulement entre Charles et William mais aussi entre ce dernier et son petit frère Harry. Dans les coulisses de la plus grande monarchie au monde, essayons de découvrir pourquoi père et fils n’arrivent pas à s’entendre. Quelle a été la bourde de trop que le duc de Cambridge a fait à l’encontre de son père ? Découvrez la réponse dans ce qui suit !

La bataille entre frère, une histoire qui a pris de court tout le royaume

Depuis le scandale Megxit, Harry et William ne sont plus au beau fixe. Les deux frères sont en froids et leur relation est des plus tendue. Il faut croire qu’au niveau du père et du fils aîné, la tension est également palpable. Selon les experts de la famille royale, si les fils de Lady Diana se sont devenus comme chien et chat c’est tout simplement parce que leur père a apporté son grain de sel. Robert Lacey a même sorti un livre intitulé Battle of brothers traduit en français Bataille entre frère sur le sujet. Ce livre biographique raconte surtout le tempérament « fougueux » de William qui n’a été temporisé qu’avec l’entrée de Kate Middleton dans sa vie. Mais cela n’a pas grandement amélioré les choses !

Lorsque William humilie son père sans retenue

Tout le monde dans la cours le sait, William s’offre un malin plaisir à taquiner son père en l’humiliant. C’est ce qu’indique l’écrivain dans son livre sur les monarques Britanniques et qui n’est pas du tout au goût de Camilla Parker Bowles, sa belle-mère. En effet, l’écrivain raconte que : « Camilla était à chaque fois horrifiée par les agressions et les délires que William pouvait parfois proférer à l’encontre de son mari, l’humiliant sans inhibition et en sa présence. »

Ce n’était pas une ou deux fois que William avait proféré de tels ignominies. Ils étaient plus virulents ces dernières années mais se sont estompés après le départ d’Harry et de Meghan Markle aux Etats-Unis. Comme on peut le voir, le père et le fils se sont rapprochés, mettant fin à des années de chamailleries et de batailles incessantes. Charles et William n’ont jamais été aussi proches et aussi complices que maintenant. Ils se sont même tendu la main pour le bon fonctionnement de la monarchie. De quoi se poser des questions sur la tension qui avait existé entre eux autrefois !