Présentateur vedette de TF1, Camille Combal revient sur ses débuts et son expérience dans l’émission de Cyril Hanouna sur C8. Des aveux émouvants et qui montrent combien le présentateur a dû se sacrifier. Une expérience enrichissante toutefois pour sa carrière future !

Actuellement à la tête de plusieurs émissions

Lors de son interview accordée à « Le Monde », Camille Combal n’est pas allé à quatre chemins pour raconter sa vie privée et professionnelle. Parmi les expériences qui lui ont le plus marquée, celle passée sur le plateau de Touche pas à mon poste a été certainement l’une des plus difficiles mais des plus enrichissantes. Le présentateur avoue que ces années passées avec Baba et sa bande lui ont forgées le caractère. C’est certainement pour cette raison qu’il arrive à s’en sortir avec trois émissions à la fois sur TF1, à savoir Mask Singer qui est à sa deuxième saison cette année, Danse avec les stars ainsi que Qui veut gagner des millions. Malgré que l’expérience TMPM ait été épanouissante, Camille Combal avoue que cela l’a complètement épuisée. Il revient sur le sujet avec tant d’émotions !

Des débuts pas aussi terribles que ça !

Après avoir suivi des études en management, Camille Combal s’est rendu à Paris pour tenter sa chance en quittant sa Gap natale. Il a alors été remarqué pour son humour et son aisance à parler, ce qui a conquis l’une des plus grandes chaînes radio en France, à savoir NRJ. Il avait donc sa place dans l’émission 6/9. Cela a ouvert les portes à d’autres aventures notamment la matinale de Virgin Radio et l’émission TPMP où il fallait effectuer le décryptage des émissions du PAF avec un brin d’humour. Le chroniqueur de 39 ans explique que : « TPMP a été un laboratoire, ça m’a aidé à trouver ma voie. Il fallait faire une chronique tous les soirs. Tu es en mode survie sept jours sur sept, pendant six ans. On s’est plantés plein de fois, mais on s’est vraiment donné du mal. À la fin, j’étais essoré ». Fatigue et lassitude ont donc eu raison du chroniqueur, ce qui l’a poussé à quitter l’équipe à Hanouna pour intégrer celle de TF1. Il reste toutefois reconnaissant envers la chaîne qui l’a fait connaître et lui a donné sa chance de débutant.