Depuis jeudi après-midi, Brigitte Macron est en visite officielle dans la Drôme. Elle a parcouru la région et en a profité pour découvrir des vestiges historiques qui ont font la renommé de la région. Une visite qui a certainement été influencée par le film de Nils Tavernier en compagnie de Jacques Gamblin !

Une visite officielle avec des élus

Pendant deux jours, la première dame sera dans la Drôme en compagnie des élus de la région à l’instar du maire Florent Brunet et Pierre Jouvet, président de la communauté de communes Porte de Drômardèche pour discuter avec la population. Au cours de cette visite, la femme d’Emmanuel Macron avait profité pour faire un saut à Hauterives, un site incontournable lors d’un voyage dans la région. Entendu au micro des journalistes, le premier magistrat de la ville avait annoncé que si la première dame avait décidé de s’y rendre c’est parce qu’elle avait une vision particulière de ce site historique.

Toutefois, il faut noter que ce n’était pas par courtoisie que Brigitte Macron s’est rendu à Hauterives. Elle a profité de cette visite pour discuter avec les élus de la ville sur la manière de la dynamiser et notamment de faire en sorte que le site puisse faire partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Au cours de cette entrevue, ils ont pu évoquer avec elle les problèmes des communes rurales devant la crise sanitaire, surtout devant les mesures annoncées par le président de la République avant cette visite.

Une tournée à Valence pour clôturer cette sortie officielle

Si Brigitte Macron était à Drôme jeudi dernier, hier elle s’est rendue à Valence dans le cadre de cette visite officielle. Pour la première dame, cette visite entrait dans le cadre de la construction de la future école destinée aux plus de 25 ans. Cette construction entre dans le cadre du partenariat publique/privée étant donné que le groupe LVMH est le partenaire qui a accompagné la première dame dans ce projet. Cette école qui verra le jour bientôt aura pour objectif de former les personnes sans emploi et sans diplôme et qui désirent se réinsérer dans la vie active. Une belle initiative louable de la part de la femme du Président !