La vie de Brigitte Bardot est rempli de hauts et de bas ! Après l’accident de son mari et son association destinée à la protection des animaux, l’actrice souffre actuellement d’un virus beaucoup plus grave. Il faut croire que l’interprète de « Dieu créa la femme » souffre d’un mal plus particulier.

Une porte-parole des animaux !

Brigitte Bardot avait avoué dans les colonnes de Closer son combat pour la cause animale, sauf que pour le magazine, l’actrice est grivoise. Cette dernière n’a pas hésité à lancer des âneries depuis sa demeure de Saint-Tropez. Dans une longue interview qu’elle avait accordé à Paris Match, l’amie des animaux avait également parlé de la pandémie qui frappe le monde actuellement. Pour elle, c’est une sorte « d’autorégulation de cette démographie que nous sommes incapables de contrôler ».

L’être humain c’est son propre prédateur

Brigitte Bardot avait aussi affirmé que « l’être humain n’ayant pas d’autre prédateur que lui-même, seules les forces naturelles peuvent le contraindre à la raison », a-t-elle lâché ensuite à propos de cette pandémie qui déjà fait plus de 1,4 million de morts dans le monde ».

« Ah si, je suis politique ! Mais je ne suis pas polie », disait-elle une autre fois. Voilà ! Vous savez, je me retiens encore, hein… Si je disais ce que je pense de l’humanité dans son ensemble et de nos dirigeants, de nos “facebookards”, je crois que j’irais en taule directo ».